De boucle en boucle : Thoraise

Lieu de départ : Parking de l’église de Thoraise
Distance : 6 kilomètres
Point culminant : 390 mètres
Dénivelé positif : 160 mètres
Carte IGN Top 25 : Besançon / Forêt de Chailluz 3323ET
Où retrouver cette randonnée : En vadrouille 2012

Si l’on évoque la boucle du Doubs, on pensera à Besançon (enfin pour ceux qui connaissent Besançon). Et pourtant, il est une autre cité encerclée dans un méandre du Doubs, il s’agit de Thoraise. Le village d’environ 300 âmes prend place au milieu d’une boucle du Doubs fermée par une colline. En revanche, au sommet de la colline point de citadelle mais une chapelle : Notre-Dame du Mont. Si les arbres environnants portent leurs ombres sur les murs de la chapelle, cette dernière n’est pas laissée à l’abandon pour autant. La chapelle est le siège de la Confrérie de Notre-Dame du Mont qui compte environ 500 membres. On y célèbre tous les ans l’Assomption :

  • procession aux flambeaux le 14 août, de l’église de Thoraise à la Grotte de l’abbé Sautrey (curé de Thoraise de 1882 à 1909 qui creusa de ses mains aux abords du Doubs et de l’église du village, une grotte en 1904 en l’honneur de Notre Dame de Lourdes),
  • messe d’Unité le 15 août suivie d’un repas tiré du sac.

Le lieu offre également un joli panorama sur la vallée du Doubs et sur les ruines du château de Montferrand. Le Doubs que nous allons rejoindre en descendant un très agréable sentier qui dans un premier temps longe la corniche puis enlace les rochers jusqu’à rejoindre les berges du Doubs et le canal du Rhin au Rhône autrement appelé Canal de Monsieur. Vous foulerez alors l’eurovelo 6 qui part de Saint Nazaire sur les bords de l’Atlantique pour rejoindre Constanta en Roumanie sur les rives de la mer Noire. Prévoyez un peu de temps, ça représente 4000 km. Après avoir longé une ancienne usine textile, vous arriverez à la percée de Thoraise. Là encore nouvelle similitude avec la boucle de Besançon et son canal sous la citadelle qui court-circuite la boucle du Doubs. La percée de Thoraise date de 1810 et mesure 185 mètres. Elle présente un aspect moins glauque que la percée de Besançon et ses milliers d’araignées. La percée de Thoraise a eu la chance de faire l’objet d’aménagements « artistiques » dans le cadre du programme Avenir du Territoire entre Saône et Rhin mis en place après l’abandon du projet de canal à grand gabarit « Rhin-Rhône » et la décision de tourner la vocation du canal vers la navigation de plaisance et le tourisme fluvial. Le canal est ainsi agrémenté de rideaux d’eau qui viennent fermer les deux extrémités de la percée. Malheureusement pour moi, ces cascades n’étaient pas en fonctionnement lors de ma randonnée. Pour information, les cascades sont actionnées de mi-mars à mi-novembre de 11h à 19h les samedis, dimanches, jours fériés et tous les jours en période estivale. Ça constituera un bon prétexte pour y retourner prendre quelques clichés. Le tunnel est lui agrémenté d’un jeu de lumières et de miroirs dont je n’ai pas tiré la quintessence photographique faute de temps (ou de talent). Une raison de plus pour y retourner. A la sortie de la percée, vous aurez le choix entre continuer à longer le Doubs ou revenir immédiatement au centre du village. A décider en fonction de votre temps et/ou de votre humeur.

Finalement, une randonnée assez simple offrant plusieurs points d’intérêt (chapelle de Notre-Dame du Mont, belvédère, Doubs et canal du Rhin au Rhône, percée de Thoraise et ses aménagements). Il n’est pas visible lors de la randonnée mais sachez également que Thoraise a son château qui trône fièrement au dessus du Doubs. Il a été détruit à plusieurs reprises, ce qui explique qu’il ne ressemble plus trop à celui qu’avait peint Courbet. Mais si vous avez du temps, ça peut valoir un petit détour.

10 commentaires Ajoutez le votre

  1. Fabrice dit :

    Tes photos donnent envie de se lancer dans cette balade. La photos dans l’article est superbement construite peut-être un chouïa trop accentuée, mais ça passe bien. Bravo !

    1. Stéphane dit :

      Tu es la deuxième personne à tiquer sur les couleurs. Je crois qu’il va falloir que je revois mon post-traitement. Merci pour le passage Fabrice.

  2. Donlope dit :

    Très sympa la petite balade, je découvre un coin de la France que je ne connais pas du tout.
    J’aime particulièrement les photos du canal, une belle réalisation!

    1. Stéphane dit :

      Je suis content. Je te fais découvrir ma région et tu sembles l’apprécier. C’est mon objectif premier avec ce blog. Donc je suis content.

      A bientôt chez moi ou chez toi.

  3. KurO' dit :

    Encore une fois j’aime ton style photographique. Merci pour cette balade. J’apprécie particulièrement tes prises de vues du tunnel. On sent que tu t’es éclaté. Mais pour rester dans une critique constructive, il me semble que tu as le même petit défaut que moi : un oeil qui s’attarde sur les détails, les aspects graphiques et du coup on reste un peu sur notre fin car il manque de paysages pour réellement se rendre compte de cette balade 😉 Bienvenu dans ma problématique ^^
    Bien entendu ça n’est que mon avis personnel et ça se discute 🙂

    1. Stéphane dit :

      Disons qu’avec les détails, je suis moins tributaire des conditions météorologiques. Avec le temps, je pense que l’on devient de plus en plus exigeant par rapport à nos photos. Mes photos de paysage me déçoivent souvent. Ou alors il faudrait que je revienne à certain endroit de la randonnée à des heures plus propices pour photographier les paysages. Toutefois en se creusant la tête et en prenant un peu plus de temps, je suis sûr qu’il est possible de faire partager de manière un peu plus immersive ces randonnées et nul doute que ça me fera progresser dans ma pratique photographique. J’essaierai de garder ça en tête pour la prochaine sortie pédestre.

      Merci pour ton passage et ton commentaire.

  4. Véro dit :

    Bonsoir,

    Un peu loin pour la balade, mais je trouve cette idée de partage de rando très sympa. La première image m’interpelle … les couleurs sont naturelles (genre : juste avant l’orage) ou c’est un filtre appliqué en post-traitement ?

    1. Stéphane dit :

      La photo du canal mise en avant ou la photo de la vallée du Doubs (première photo de l’album) ? Je reprends mes photos en post-traitement mais je trafficote peu les couleurs. Pour le panorama sur la vallée du Doubs, j’étais en léger contre jour donc j’ai rajouté pas mal de contraste et de saturation. En revanche, celle du canal, je ne l’ai que très peu retouchée.

      1. Véro dit :

        Ah, j’aurais dû préciser … mais pour moi, une seule photo avait des couleurs étonnantes, celle mise en avant sur l’article, en grand, tout en haut 😉

        1. Stéphane dit :

          Cette fois, je ne peux pas m’interroger et hésiter sur la photo. La description est précise 😉

          Comme dit dans mon précédent commentaire, sur cette photo je n’ai pas retouché les couleurs. Après c’est peut être le reflet qui donne cette impression. C’est en voyant ces couleurs que j’ai eu l’idée de cette photo. Ça attirait l’oeil ces feuillages colorés et le feu de signalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *