Cléron – Castel Saint Denis – Ravin de Valbois

[singlepic id=76 w=600 h=600 mode=web20 float=center]

Lieu de départ : Cléron
Distance : 12 kilomètres
Point culminant : 564 mètres
Dénivelé positif : 230 mètres
Carte IGN Top 25 : Arc-et-Senans / Quingey / Vallées de la Loue et du Lison 3324ET
Où retrouver cette randonnée : Les nouveaux guides Franck – Montagnes du Jura Nord (n°26) – Pierre Dornier – Editions Glénat

Le château de Cléron a été édifié au XIVème siècle. Le castel Saint-Denis se situe à 150 mètres au dessus de la vallée et offre un point de vue remarquable sur Cléron. L’accès au castel Saint Denis (premiers écrits connus du XIème siècle) constitue la seule difficulté du parcours. Malheureusement ce château est en restauration depuis 1995. Mais c’est une halte sympathique pour la pause repas. On longe ensuite le ravin de Valbois où vous pourrez emprunter un sentier botanique (mais attention qui fait le malin, tombe dans le ravin). Pour de superbes photographies du ravin de Valbois, je vous renvoie vers la galerie flickr de Francky25.

La reculée de Valbois a été classée en réserve naturelle en 1983. Elle s’étend sur 233,5 ha sur les communes de Chassagne-Saint-Denis et Cléron et son altitude varie entre 340 et 559 mètres. Pour plus d’informations sur l’histoire et l’intérêt de cette réserve, allez jeter un petit coup d’œil au site de Doubs nature environnement qui est en charge de la gestion de la réserve.

On marche ensuite gentiment jusqu’à Chassagne Saint Denis puis on se dirige à nouveau vers le ravin pour y descendre (la descente peut être casse-gueule – et qui fait le malin, on connaît la suite). Si vous faites ce parcours après des pluies importantes, vous pourrez observer une cascade de 40 mètres !

Arriver en bas du ravin, on y découvre une végétation vraiment sympathique. Forêt en taillis, doux bruit de ruisseau, sous bois fleuri. La forêt n’y est plus exploitée depuis un siècle. Impression féérique. Je ne serais pas surpris que vous puissiez y croiser quelques elfes. Mais un rapport du programme Life ruisseaux de têtes de bassins et faune patrimoniale associée vient un peu noircir le tableau. Des analyses réalisées en 2005 ont montré de fortes contaminations des sédiments en mercure, arsenic, chrome et nickel mais également la présence de pesticides et de fongicides.

Pour une zone protégée, la situation du Ravin de Valbois en termes de contaminations toxiques est donc grave et préoccupante. Sa biodiversité est menacée. Extrait des conclusions d’un rapport du programme Life

Les origines de cette contamination restent à déterminer (anciennes décharges de Chassagne Saint-Denis et de Flagey, activités industrielles et agricoles… ?). Quelques liens pour approfondir le sujet :


2 commentaires Ajoutez le votre

  1. 70 mètres pour la hauteur de la cascade ???
    Soyons raisonnable : divisons par deux, et ça sera plus proche de la réalité !!!

    1. Stéphane dit :

      OK OK je revois tout cela à la baisse mais je resterai à 40 mètres. Merci pour la correction 🙂
      Stéphane Articles récents..Sous les vents de la campagne mosellaneMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *