Depuis Bregille
Citadelle de Besançon depuis la colline de Bregille

Dimanche 5 mai 2013 : premier dimanche de l’année 2013 où je suis disponible et où la météo n’annonce pas de pluie. Le réveil sonne à 4h15. Ça pique les yeux. Suite aux réflexions de la veille, j’ai décidé de poser trépied et appareil photo sur les berges du Doubs en contrebas de la citadelle. Je regarde par la fenêtre, ciel clair, tout va bien. Un café vite avalé, sac photo et trépied dans le coffre, bonnet et gants dans les poches, on est parti. Parvenu aux marais de Saône, premières nappes de brouillard. Je commence à douter d’une prise de vues intéressante depuis les bords du Doubs. Passé le trou au loup, mes doutes deviennent certitudes. 2 possibilités : faire demi-tour et retourner sous la couette ou trouver un nouveau point de chute. Je me suis levé et j’aurais les boules de retouner à la maison bredouille donc je m’oriente vers une valeur sûre en cas de brume : la colline de Bregille. On monte, on monte et la purée de pois est toujours là. Encore quelques centaines de mètres et je serai au fort de Bregille. Alléluia, brume dissipée. Je gare la voiture et la claque.

Citadelle de Besançon depuis la colline de Bregille from Stéphane Gavoye on Vimeo.

C’est l’heure bleue, la brume vient fleureter avec les remparts de la citadelle. Derrière, les collines de Chaudanne et de Rosemont pointent le bout de leur nez. Ailleurs tout n’est que mer de nuages d’où émerge un halo lumineux émis par la vieille ville. De la brume émergent également des sons de fin de fête, mais mes yeux sont emplis de douceur et d’émerveillement. Malheureusement, j’arrive un peu tard et les couleurs magiques de l’heure bleue se dissipent vite mais tout n’est pas perdu. J’en profite pour brancher l’intervallomètre avec pour finalité un petit time-lapse. Et puis entre deux séries time-lapse, je joue à cache-cache avec la brume (il me tarde d’investir dans un deuxième boîtier pour pouvoir réaliser en parallèle photographies et time-lapse). Impossible de trouver le temps long avec la brume, le paysage est en perpétuelle évolution et offre à chaque instant de nouvelles images. Le pied ! Les berges du Doubs, ça sera pour la prochaine fois. Sans aucune rancune envers cette brume matinale…

Matériel utilisé lors de la prise de vues : Canon EOS 40D ; EF 17-40mm L f/4 ; EF-S 10-22mm f/3.5-4.5 ; SIGMA 70-300mm f/4-5.6 APO DG Macro ; filtre Hoya gris neutre ND 400 ; filtre HOYA polarisant circulaire HD ; trépied Manfrotto 055XPROB et rotule Manfrotto 808RC4 ; télécommande intervallomètre sans fil PHOTTIX Aion ; panorama assemblé avec le logiciel Microsoft ICE

25 thoughts on “Le roi et la reine en toute intimité – Citadelle de Besançon

  1. Une très jolie série, avec de belles couleurs et de chouettes compositions. L’une de mes préférées est « Le château dans le ciel », sur laquelle la CItadelle ne fait qu’émerger des nuages. Ça lui donne un aspect mystérieux et la rend vraiment attrayante, même si on n’en voit qu’une petite partie.
    Le time-lapse est également sympa. C’est beau, la brume…

  2. Magnifique série. Ça a du bon de se lever tôt (malheureusement pour moi, j’en suis incapable).
    Les images brumeuses sont souvent belles mais là, avec ce point de vue légèrement surélevé et les petits détails architecturaux qui apparaissent deci-delà, c’est superbe.
    A bientôt
    Véro Articles récents..Photo du jour : Jolies demoisellesMy Profile

    1. Merci Véro.
      Et pourtant les petits insectes aussi gagnent à être photographier au lever du jour quand ils sont encore calmes et drapés de rosé. Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  3. Super time lapse et très belles photos, l’ambiance y est et c’est quasi surréaliste!
    J’ai juste un petit com sur le time lapse, il y’a parfois des changements brutaux de luminosité, je ne sais pas si ça peut se corriger, mais je pense que tu pourrais gagner à corriger ça.
    Donlope Articles récents..{ La Photo du Mois } :  Le Mois de MaiMy Profile

    1. C’est pas faux mais c’est très fastidieux à corriger. En fait le boîtier est en priorité ouverture (je ne peux me mettre en manuel car sur le laps de temps, la luminosité évolue trop) et du coup parfois, l’exposition saute et crée un changement dans la luminosité. Je vais me documenter sur les techniques de time lapse et voir comment gérer mieux cette exposition.
      Merci pour ton retour.

  4. C’est vrai que se lever tôt est souvent payant et tes images le montrent. La première est superbe, de même que les time-lapse.
    Un lieu que je ne connais pas beaucoup, bien que j’y sois né… comme quoi les cordonniers….
    Encore bravo !
    Fabrice Articles récents..Ile de Bréhat en couleurMy Profile

  5. Bonjour Stéphane, c’est magnifique… Une ambiance comme je les aime… La première photo est sans nul doute ma préférée à cause du dégradé de couleurs et cette mer de brume en contrebas…… Waw !
    Le time-laps est également très sympa, surtout le première partie. C’est rigolo, la brume en mouvement rapide, ça fait réellement penser à une mer en mouvement.
    Parfois, j’aimerais partir si tôt, mais je suis bloquée, ma fille est en bas-âge et mon mari part tôt au boulot, donc je suis souvent coincée à cette heure-ci…

    1. Merci Marie pour ton commentaire. Je fais mes sorties le WE. En semaine, je serais un zombi toute la journée au boulot. Avec les longues journées qui reviennent, j’arrive même à rentrer à la maison pour le réveil de mon épouse et de fiston et avec les croissants. Bon OK l’après midi, la sieste s’impose.
      À bientôt.

    1. J’ai encore beaucoup de spots à découvrir à Besançon mais j’ai déjà quelques valeurs sûres. Dans le futur, je vais privilégier la photo de proximité pour les paysages donc on risque de retrouver pas mal de photographies de Besançon et de la vallée de la Loue sur ce blog. Merci pour ton commentaire Sébastien. À bientôt.

    1. Merci pour ton commentaire Florian. Oui ce lieu peut s’avérer magique quand les conditions météorologiques mettent en valeur la citadelle de Vauban. C’est mon perchoir par temps de brume. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *