Sentier des roches – Frankental – Hohneck

Lieu de départ : Col de la Schlucht
Distance : 12 kilomètres
Point culminant : 1363 mètres
Dénivelé positif : 400 mètres
Carte IGN Top25 : Le Hohneck / Gérardmer/ La Bresse / PNR des ballons des Vosges 3618OT
Où retrouver cette randonnée : Guide Franck n°14 Ballon des Vosges par Jean-Luc Thellier – Editions Glénat

Bienvenue sur le sentier de prédilection du randonneur vosgien, j’ai nommé le sentier des roches. Situé à quelques pas du très touristique col de la Schlucht, il déplace les foules. Pourquoi ? Probablement par son côté « spectaculaire ». Les Vosges ont la réputation de montagnes à vaches. Toutes en rondeur. Le sentier des roches nous emmène sur le versant alsacien beaucoup plus accidenté et alpin. De mains courantes en rochers glissants, de rochers glissants en passerelles surmontant les failles rocheuses, de passerelles en falaises granitiques, de falaises granitiques au tunnel creusé à même la roche. Le tout débouchant sur de sympathiques panoramas de la vallée de Munster. Ça fleure bon la nature. Le hic. C’est la fréquentation. Bison fûté voit rouge et il n’est pas rare que les chassés croisés entre juilletistes et aoûtiens créent des difficultés de circulation. Mais ce sentier reliant la Schlucht au cirque du Frankental vaut tout de même le coup d’œil. Le cirque du Frankental a aussi son charme. Au programme, pentes abruptes, étang et sa tourbière, faune et flore. Ce cirque constitue un lieu charmant pour la pause casse-croûte. Puis remontée vers le Hohneck en passant par le Schaeferthal (qui peut être traduit par « vallon des moutons »). Au Hohneck, en plus de la flopée de randonneurs, il faut rajouter tous les touristes à 2 et 4 roues qui aimeraient que le site soit aménagé pour permettre de faire le tour de la table d’orientation en gloutons à gazole. Les hautes chaumes de ce site morfle dur avec tous les randonneurs et touristes. Les pelouses sèches laissent la place à de larges sentiers de terre que les pluies ravinent. Puis on longe la crête qui nous offre des vues plongeantes sur le Frankental et parfois sur des chamois profitant de la fraîcheur des derniers névés. Même les chamois sont blasés par l’affluence touristique. Ils ne daignent même plus prendre la fuite. Après la traversée d’une hêtraie aux branches biscornues, nous rejoignons le col de Schlucht ainsi que son amas de carrosseries rutilantes. Donc vous l’aurez compris, le sentier des roches et le Hohneck, c’est beau. Mais méfiez-vous, il y a toujours quelqu’un derrière vous.

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. jbm dit :

    Très jolies photos qui font déjà regretter les beaux jours. Je fais assez souvent des petites randos dans le massif Vosgien mais je n’ai jamais eu la chance d’y rencontrer des chamois. Je dois manquer de chance =(
    jbm Articles récents..CigogneMy Profile

    1. Stéphane dit :

      C’est l’unique chamois que j’ai pu voir en pleine journée. Les couleurs de l’automne doivent commencer à orner les versants vosgiens. Le froid et parfois la pluie ne doivent pas te faire renoncer à une balade.
      Merci pour ta visite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *