Maroc : Premier jour – Transfert de Marrakech au premier bivouac via Ouarzazate

[singlepic id=391 w=600 h=600 mode=web20 float=center]Atterrissage le dimanche soir à Marrakech. Un gentil monsieur nous accueille pour nous transférer vers notre hôtel (ben oui pour la première nuit, un petit peu de confort). Sortie de l’aéroport et là premier moment fort de ce voyage. Une foule immense à la sortie de l’aéroport semblant nous accueillir avec des fleurs plein les mains. Bon en fait il s’est avéré que c’était pas pour nous, mais pour les valeureux pélerins qui revenaient de la Mecque. Mais cette foule quand vous venez juste de sortir de l’avion, c’est assez impressionnant.

Ces premières sensations ont rapidement été suivies d’un deuxième moment fort. La conduite dans les rues de Marrakech. Je n’ai toujours pas compris qu’elles étaient les règles de circulation mais en tout cas ça s’est bien passé.

Ensuite pour faire bref, première nuit agréable à l’hôtel avec un bon thé à la menthe pour nous accueillir (j’en aurai bu des litres de celui là pendant 1 semaine). Puis lendemain matin, réveil à 7 heures, petit déjeuner et on embarque dans un ford Transit aménagé pour 340 km de route.

Nous commencerons par un premier tronçon de 200 km jusqu’à Ouarzazate. Mais quel tronçon !!! Je m’exclame pour deux raisons : les paysages aperçus et les virages. Eh oui au programme, il y a la traversée du Haut Atlas par le col de Tizi n’Tichka à 2260 m. Mais les paysages valent le détour. Enfin, Louloute a passé une partie du voyage livide en compagnie de son sac plastique. Après le sommet, descente sur Ouarzazate et ses studios de cinéma. Le décor, désert, palmiers et sommets du Haut Atlas enneigés.

Sur les versants des montagnes, nous pouvons apercevoir à plusieurs reprises des mots en arabe. Nous apprendrons plus tard qu’il s’agit de la devise du Maroc : Dieu Patrie Roi.

Au fur à mesure du parcours, les routes se rétrécissent pour finir sur un chemin de sable et de rocailles qui nous mènent à proximité d’un petit village. C’est ici que se déroulera la première nuit sous la tente. Mais avant la nuit, c’est l’heure du premier repas sous la grande tente. Ce fût un vrai régal. Très prometteur pour les repas à venir. Et maintenant dodo, chacun dans son sac de couchage sarcophage ne laissant apparaître que les yeux et la bouche. Mais des yeux pétillants et une bouche souriante. Bonne nuit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *