Les calanches de Piana et le golfe de Porto

le
Plage de Ficaghiola
Plage de Ficaghiola

En quittant Bonifacio, on se dit que l’on a vu les plus beaux paysages de Corse. Mais la Corse, c’est une surenchère incessante de merveilles paysagères.

On quitte Ajaccio direction les calanches de Piana en longeant la côte. Les arrêts sont fréquents pour photographier la côte mais c’est sans savoir ce que nous réserve la suite. Alors on prend notre temps en montant au Monte San Ghiabicu qui culmine à 624 mètres au-dessus de Piana. Panorama à 360°C sur la mer et les terres.

On redescend ensuite sur le village de Piana et prenons la direction de Porto. Après quelques virages, on rentre dans le vif du sujet, le cœur des calanches le long d’une route totalement improbable. Le paysage est déconcertant et magnifique. Au passage, je ne regrette vraiment pas d’avoir choisi le mois d’avril pour notre périple corse. Cette route doit être totalement impraticable pendant la haute saison. Vous serpentez au milieu de roches aux teintes rouge-orangées semblant taillées au burin. Avec comme toile de fond la mer et un ciel chargé qui viennent sublimer le tout. Ce paysage m’aura encore plus marqué que Bonifacio. C’est peu dire.

Encore tout étourdis, nous arrivons à Porto pour nous restaurer. Initialement, nous avions pensé faire une petite croisière pour observer les calanches et la réserve de Scandola. Mais la mer étant plutôt mauvaise, nous garderons les pieds sur terre à regarder les vagues se déchirer sur les rochers de Porto dominés par une tour gênoise.

Nous prolongerons ensuite la route jusqu’à Bocca a Croce qui marque la séparation entre le golfe de Porto et le golfe de Girolata mais tout le monde roupillant à part le chauffeur, nous ne nous attarderons pas. Surtout que nous avions encore prévu une étape en bord de mer. Donc, nous retournons sur nos pas direction Piana et la plage de Ficaghiola. A Piana prendre une nouvelle route improbable qui serpente dans les calanches pour se finir sur un parking à quelques encablures d’une petite plage au charme certain. Du sable, des galets, des roches rouge-orangées, des cabanons de pêcheur et peu de monde en ce mois d’avril. Il n’est pas question de sa baigner mais encore une fois on en prend plein les mirettes.

Conclusion : Quel bonheur ça doit être de parcourir les calanches chaussures de randonnée aux pieds ou depuis la mer lors d’une petite croisière. Vous connaissez le speech : on reviendra…

5 commentaires Ajoutez le votre

  1. Fabrice dit :

    Salut Stéphane,
    Tes images vont me donner envie d’aller faire un tour par là-bas un de ces jours. Comme on dit, à mettre sur la liste des choses à faire (qui ne cesse de s’allonger). En tout cas j’ai bien noter que le printemps est la meilleure période. En attendant, merci pour ces magnifiques images 😉
    Fabrice Articles récents..Autour du plateau des GlièresMy Profile

    1. Stéphane dit :

      Salut Fabrice,
      Pareil j’ai des images plein la tête et une liste de destinations potentielles qui ne cesse de s’allonger. Dire que le printemps est la meilleure période, je ne peux l’affirmer faute d’expérience pour comparer mais en tout cas c’était une très bonne période.
      A bientôt…

  2. Seb F dit :

    Encore une série corse bien sympathique !
    Grosse préférence pour la 3ème avec ce nuage menaçant en haut de l’image.
    Le pano de la plage Ficaghiola est très sympa aussi ! (Si je devais faire le puriste, pour moi, il manque un peu de matière juste en dessous du rocher, là ca attire un peu trop l’oeil au bord de l’image !)
    Seb F Articles récents..Astro boy ^^My Profile

    1. Stéphane dit :

      Là encore, je crois que je n’ai pas beaucoup de marge. Mais panorama réalisé à main levée donc pas toujours sûr du résultat de l’assemblage. Pourtant, j’étais à fond côté grand angle pour tenter d’assurer le coup.
      Stéphane Articles récents..BonifacioMy Profile

      1. Seb F dit :

        Bon c’est souvent ca avec de l’assemblage et un grand-angle aussi, c’est clair !
        Tu as croppé ton assemblage en bas ?
        Il y avait plus de « matière » sur les côtés qu’au centre (en bas) ?
        Si oui, il faut que je te montre une astuce bien pratique pour pas trop rogner un pano 😉
        Seb F Articles récents..Clair de lune…My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *