Carnaval 2011 – Besançon


17 avril 2011 :
Défilé du carnaval de Besançon organisé par le comité des fêtes de la ville.

Ambiance bon enfant mais fréquentation en baisse par rapport à l’édition 2010. Enfin j’ai l’impression, il faudrait avoir les chiffres des organisateurs et de la préfecture de police. Mais il faut dire que la concurrence était rude. Sur le plateau, quelques milliers de VTTistes s’étaient réunis pour la Diagonale du Doubs à Saône. Et si cela ne suffisait pas, des chèvres avaient investi la ville pour rejoindre les « estives » jouxtant le fort de Planoise. Vous pourrez découvrir une petite vidéo de cette transhumance ici.

Enfin, le défilé a dû perdre une partie de son public à cause d’un sérieux coup de mou au milieu de la cavalcade (un break de 5 à 10 minutes).

On retiendra de ce défilé le groupe de musiciens des Carnibals qui fendait la foule avec brio et les cerfs-volants de Nasser en fin de peloton.

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Vincent-P dit :

    Bonjour Stéphane!
    Très jolies prises de vue du carnaval! Très colorées, des photos très vivantes.
    J’aime beaucoup cette ville de Besançon. je la connais assez peu, mais j’ai des bons amis qui y vivent et il m’est arrivé de visiter avec eux un peu. J’aime beaucoup le coté encaissé de la ville avec ses hauteurs fortifiées!
    Nous avions fait une balade fabuleuse dans une forêt à coté dont je ne me souviens plus du nom en automne : des couleurs exceptionnelles!!! Par contre, j’ai souvenir d’un froid plutôt mordant en hiver sur les bords du Doubs!

    1. Stéphane dit :

      Bonjour Vincent.

      D’abord, merci de ton passage et de la trace laissée.
      Je ne suis pas originaire de Besançon mais je la côtoie depuis 7 ans et je l’apprécie de plus en plus. Particulièrement sa taille modeste et son côté bucolique. Pour cette balade en forêt, plusieurs possibilités. La forêt de Chailluz qui est le plus grand poumon de Besançon. Mais aussi les forêts qui boisent les versants des collines de Chaudanne et de Bregille. Et ce froid plutôt mordant est également vivifiant, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *