Promenade du parc Micaud

Besançon 1843 : Une halle aux grains est construite sur l’actuelle place de la révolution. La halle aux grains avait consacré le premier étage à des expositions temporaires. Aujourd’hui les expositions sont temporaires et permanentes et occupent la totalité de la halle. Elle est devenue le musée des beaux arts et d’archéologie. En 1843, le pont de la république enjambe le Doubs et dynamise le quartier des Chaprais et toute la rive extérieure de la boucle du Doubs. Ainsi 1843 verra aussi la naissance de la promenade Micaud sous la direction de l’architecte Alphonse Delacroix. La promenade Micaud constitue, à mon goût, l’espace vert le plus sympathique et bucolique de Besançon. Ce parc est toujours plein de vie (enfin la nuit, ce n’est pas la même ambiance) de par la présence de nombreux bambins qui viennent se divertir, sous l’œil de maman (parfois de papa), sur l’aire de jeu ou le temps d’un petit tour de poney. Les botanistes aimeront également se balader dans ce parc aux essences forestières et à la flore variée. Les rêveurs, eux, égraineront leurs songes au gré du courant du Doubs et si leur regard décidait d’aller se perdre dans les cieux, il sera accroché par la citadelle posé sur son anticlinal. Bonne promenade…

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *