Tam Cốc & Tràng An ou la baie d’Hạ Long terrestre – Viêt Nam

Tràng An - Viêt Nam
Au drapeau, à droite – Tràng An – Viêt Nam

Mise à jour du 3 avril 2013 avec la visite du site de Tràng An

Le Viêt Nam a déposé un dossier de candidature au patrimoine de l’UNESCO en 2011 pour les réseaux hydrologiques et karstiques de Tam Cốc et Tràng An et l’ancienne capitale du Viêt Nam Hoa Lu’. La baie d’Hạ Long terrestre  va-t-elle rejoindre sa célèbre sœur des mers ?

Le site de Tràng An est pour le moment moins fréquenté par les touristes occidentaux. La balade en barque est plus longue qu’à Tam Cốc et les traversées de grotte plus nombreuses. De plus, j’ai trouvé le site plus « sauvage ». Nous avons eu la chance de visiter le site un jour de faible affluence et à la sortie de certaines grottes, nous avions parfois la sensation de découvrir une terre vierge. Donc si je devais classer les sites Tam Cốc et Tràng An, ma préférence irait au dernier. Toutefois mes propos sont probablement à nuancer en fonction de la saison. Mes 2 visites de Tam Cốc se sont déroulées en janvier / février, une époque où le riz commence seulement à être repiqué. Plus tard dans l’année, les berges des canaux se part de verts intenses ou de jaunes dorés en fonction de la maturité du riz. Ces atours végétaux apportent un vrai plus au vu des photographies qui inondent la toile.

Article initial de 2009

Baie d’Hạ Long terrestre (ou parfois baie baie d’Hạ Long des rizières) car on retrouve sur ce site les pics karstiques caractéristiques de la baie d’Hạ Long. Si sur ce dernier les pics se dressent au dessus des mers, à Tam Cốc ils se dressent au dessus des rizières et de la rivière Ngô Đồng. Tam Cốc se situe à 10 kilomètres au sud de Ninh Binh et plusieurs scènes du film Indochine y ont été tournées.

La balade dans ce paysage majestueux se déroule dans une barque et dure environ 2 heures. Anciennement la promenade aquatique se faisait à bord de ravissantes barques en osier. Mais les barques métalliques (comme celles de la pagode des parfums) les ont remplacées. Dommage les dernières sont nettement moins charmantes. La virée nous fera traverser trois grottes (Tam Cốc signifie Trois grottes) :

  • Hang Ca d’une longueur de 127 mètres
  • Hang Giua d’une longueur de 70 mètres
  • Hang Cuoi d’une longueur de 45 mètres

Au milieu du parcours, nous effectuerons une halte au milieu de « marchés flottants » où les vendeuses essaieront de vous vendre des boissons notamment en faisant marcher la corde sensible en vous proposant d’acheter une boisson pour la batelière qui vous accompagne. A vous de voir…

Lors du parcours, vous pourrez également croiser des batelières ramant avec leurs pieds. C’est déjà pas simple avec les mains, alors imaginez avec les pieds. Cette pratique est normalement interdite car la position prise est jugée vulgaire. C’est assez absurde et cette manière de ramer fait vraiment parti du charme du site (mise à jour 2013 : cette pratique est à nouveau autorisée)

Au retour, les bateliers vous laisseront le choix de finir à pied ou en barque. Le parcours à pied vous emmènera vers quelques pagodes et vers un musée gratuit où vous pourrez observer les anciennes maisons traditionnelles en terre et paille. En 5 ans, ces maisons ont quasiment disparu et ont été remplacées par le béton qui ne tempère pas avec la même efficacité l’intérieur de la maison. Ainsi, la mode du béton est accompagnée par la mode de la climatisation.

Mais avant de débarquer, la batelière vous proposera des broderies ou des cartes postales. Vous pouvez négocier ou alors attendre de rentrer au village où les tarifs sont plus bas et le choix plus large.

Lors du retour pédestre, nous prendrons en charge une Israélienne qui semblait un peu paumée. C’est assez étonnant le nombre de touristes qui voyagent seul au Viêt Nam.

Après cette balade, nous nous arrêterons dans un petit restaurant pour nous rassasier de mets excellents à base de viande de chèvre qui est la spécialité du coin. Vous pourrez d’ailleurs croiser de nombreuses chèvres plus ou moins sauvages dans le village se délectant des plantes laissées à leur portée.

L’après midi, nous profiterons du temps agréable pour flâner à pied dans les pagodes accrochées aux pics karstiques ou même parfois au sein de grottes. Le tout au milieu de rizières où les Vietnamiens débutaient à repiquer les jeunes pousses de riz.

Mon avis : Un endroit délicieux et paisible. Nous nous y sommes rendus tôt le matin où l’affluence est plus faible. Un peu plus tard dans l’année, le parcours est agrémenté de rizières aux verts flamboyants ou aux jaunes dorés. Les vendeuses lors de la balade en barque peuvent se montrer insistantes d’après les différents guides (lonely planet, gallimard…). Mais la présence de Louloute a certainement aidé à ce que cette balade soit idyllique.

5 commentaires Ajoutez le votre

  1. EMERY dit :

    Je reviens du Viêt-Nam et te remercie de continuer à me faire rêver avec tes superbes photos de ce site féérique . Bravo !
    Martine – à l’aube de mes 72 printemps !-

    1. Stéphane dit :

      Merci. Et ravi de permettre un retour au quotidien plus doux.

  2. Seb dit :

    Ahhh la Baie d’Halong terrestre : un autre incontournable du Vietnam. L’ambiance y est incroyable et tes photos la retranscrivent magnifiquement bien. Ton avis sur l’affluence de Tam Coc rejoint ce qu’on m’avait dit, du coup, on n’a même pas tenté et préféré un autre coin de la baie, plus calme et sauvage.
    Seb Articles récents..Testez facilement votre autofocusMy Profile

  3. spiruline dit :

    Je me délecte de tes billets sur le Vietnam. Taphoto du drapeau dans le lac (11) est magnifique. J’aime beaucoup aussi la 15. Incroyable coïncidence, j’ai acheté ce midi le livre Ticket to Vietnam (http://ticket-to.fr/blog/) et y retrouve un peu les mêmes ambiances.
    spiruline Articles récents..A bord de l’Express côtierMy Profile

    1. Stéphane dit :

      Bonjour Spiruline et bienvenue par chez moi.

      Je suis heureux de lire que tu prends plaisir à parcourir mes billets. Je ne connaissais pas cette série Ticket to. Ça semble très intéressant et je crois que celui sur le Vietnam va rapidement rejoindre ma collection. Merci pour le partage et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *