Musée de plein air des maisons comtoises

Le gain d’une entrée gratuite sur la page Facebook du musée m’a donné la petite motivation qu’il me manquait pour me rendre à Nancray. Ça faisait un moment que je projetais de m’y rendre pour voir l’exposition photographique de The*Glint.

Le musée des maisons comtoises se situent donc à Nancray (à 15 km de Besançon) et s’étend sur 15 hectares de prairies vallonnées. Il a ouvert ses portes au public en 1988 et a été fondé par l’abbé Jean Garneret (1907-2002). Cet homme était un précurseur et parlait, avant que ce terme ne soit galvaudé, de développement durable via le lien au monde d’antan (habitations, métiers, liens sociaux, environnement). Ce musée est une véritable mine d’informations à l’heure où notre société se sent pousser une âme écologique et réaffirme une accroche à un territoire où l’homme doit s’adapter et non l’inverse. Bon trêve de bla bla, vous trouverez beaucoup plus d’informations sur le musée et ses missions sur le site officiel.

Ce jour, mon âme à moi était plutôt blotti derrière l’oeilleton de mon appareil photo. Et par cet après midi ensoleillé, mon âme a été réchauffée. Le musée offre une grande diversité de sujets photographiques : les paysages, les habitations, les matériaux aux couleurs et textures variées, les bénévoles qui font revivre les anciens métiers (rémoulage, vannerie, broderie…), les potagers, les vergers, l’étang avec ses roseaux et ses libellules. Personnellement, j’ai pris beaucoup de plaisir à photographier ce lieu et j’espère que je vous donnerai l’envie de vous y rendre. Je pense que c’est une sortie familiale de choix où la curiosité des enfants sera très sollicitée. Place aux images… Pour information, la photographie mise en avant au début de l’article est un assemblage de 5 photographies réalisées à main levée. Donc avec un minimum d’attention, il est très simple de réaliser un panorama sans trépied avec les logiciels que l’on peut trouver sur le net gratuitement (microsoft ICE, Hugin par exemple).

9 commentaires Ajoutez le votre

  1. Armand Tchou dit :

    De bien jolies images, ça donne envie d’aller y faire un tour. Mon séjour franc-comtois se prolongeant, cela me donne un nouvel objectif de visite! J’aime particulièrement celles de la vannerie, des « tuiles » de bois et celle où l’on voit le rémouleur aiguiser sa lame.
    Merci.

    1. Stéphane dit :

      Je me permets de corriger ton post : celle où l’on voit le rémouleur aiguiser ma lame. Eh oui mon couteau suisse a retrouvé du tranchant suite à cette visite.

  2. Jipehel dit :

    J’ai apprécié ce bol d’air Franc-comtois et je pense y faire un p’tit séjour l’an prochain.
    Merci pour votre passage sur mon blog

    1. Stéphane dit :

      Dans quel coin votre petit séjour ?
      Et je retourne le remerciement pour votre visite.

  3. nath dit :

    J’y suis retournée fin août pour le temps des comtois. Est-ce cet évènement que tu as photographié?

    1. Stéphane dit :

      Oui c’était bien pendant la journée thématique Le temps des comtois. J’y ai passé tout le samedi après midi.

  4. mayer dit :

    superbes photos…………..pas de photos des jardins et potagers? quel dommage,ils sont si beaux!!!

    1. Stéphane dit :

      C’est vrai, c’est un manque qu’il faudra que je corrige. On y retournera l’été prochain. Merci pour le commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *