Col de la Schlucht – Tanet – Lac vert – Hirschsteine

Lieu de départ : Col de la Schlucht
Distance : 13 kilomètres
Point culminant : 1292 mètres (Le Tanet)
Dénivelé positif : 570 mètres
Carte IGN Top 25 : Le Hohneck / Gérardmer / La Bresse / PNR des ballons des Vosges (Club vosgien) 3618OT
Où retrouver cette randonnée :

Vous partirez du col de la Schlucht, le plus haut, mais également le plus fréquenté des cols routiers vosgiens. Ce col marque également l’ancienne frontière entre la France et l’empire germanique entre 1870 et 1918. Vous trouverez d’ailleurs sur le parcours de nombreuses bornes marquées d’un F (France) et d’un D (Deutschland). Après environ 100 mètres de dénivelée, les crêtes vosgiennes et ses chaumes s’offriront à vous. Vous flânerez alors entre myrtilles (aux fleurs déjà bien passées) et bruyères ou dans des hêtraies biscornues et féeriques. Point d’orgue de cette portion sommitale : le Tanet au magnifique panorama. Vous entrez alors dans la réserve naturelle du Tanet Gazon du Faing, une des 5 réserves naturelles du parc naturel régional des ballons des Vosges. Le sentier quitte ensuite les crêtes pour descendre vers le lac vert (ou lac de Soultzeren). Ce lac d’une surface de 7,2 ha et d’une profondeur maximale de 17 mètres doit son nom à la couleur estivale de ces eaux troublées par une algue. Nous entrons alors dans une deuxième réserve naturelle, la réserve du Frankenthal – Missheimle. Vous passerez à proximité de la ferme auberge du Seestaettle et celle du Schupferen. Vous pourrez également observer la tourbière du Missheimle au pied des rochers de Wurzelstein (pierres à racines).

Avant de regagner le col de la Schlucht, vous traverserez les Hirschsteine (Rochers du cerf). Ce passage est assez similaire au sentier des roches avec des passages assez aériens et à l’ambiance alpestre. Cette traversée commence par des escaliers métalliques puis vous avancerez au cœur de la falaise. Le passage est équipé de mains courantes mais il est déconseillé par temps humide et impraticable en hiver. Un panneau déconseille ce passage aux non-initiés. Donc chaussures de randonnée obligatoires et prudence de mise. Cette traversée se termine par un escalier creusé à même la roche surmonté d’un bloc de granit à l’équilibre qui semble instable.

Dernière pause photographique au belvédère du Spitzenfels qui domine les hôtels et restaurants du col de la Schlucht.

Note : De nombreux sentiers relient les crêtes et le flanc oriental. Vous pourrez ainsi prolonger ou raccourcir cette randonnée comme bon vous semble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *