Test impression sur aluminium par Prentu

Rendu global avec une bonne xposition et des couleurs fidèlesUne nouvelle opportunité de test s’est offerte à moi. Cette fois-ci, c’est le site Prentu.fr qui m’a contacté pour tester un de leur produit. J’avais carte blanche et mon choix s’est porté sur une impression sur aluminium. Soyons un peu plus précis, il s’agit en fait d’une impression sur un panneau Dibond®. Ce matériau se constitue de 3 couches : les couches extérieures sont en aluminium et au milieu une résine noire et rigide. Le tout fait 3 mm d’épaisseur. Ce matériau est très résistant et souvent utilisé dans les expositions.

J’ai choisi le support, maintenant il faut choisir la photo. Je me disais qu’un petit pêle-mêle des photographies (photographies réalisées par Magali Bauer) de notre mariage pouvait être sympathique.

Le pêle-mêle réalisé sur l’ordinateur, je file sur le site de prentu.fr pour réaliser la commande. L’opération est beaucoup plus simple que pour un livre photos. Là tout se passe en ligne et l’interface est plutôt bien pensée. Un petit outil contrôle est à disposition pour visionner le produit fini. Tout est bon, on finalise la commande.

Entre la commande et l’avis d’expédition, il s’est passé 2 jours. Et 2 jours plus tard, la photographie sur aluminium était à la maison. Donc sur les délais, rien à y redire.

Pour le déballage, je n’ai aucune photo à vous offrir en témoignage. Mais j’espère que vous me croirez si je vous dis que je n’ai aucun reproche à formuler sur l’emballage. Papier mousse protecteur, protections plastiques dans les coins… Au final, un produit bien protégé. En bonus, le système de fixation murale est fourni avec la photo.

Intéressons-nous maintenant à l’essentiel, l’impression. Premier ressenti plutôt bon, l’exposition est bonne, les couleurs sont fidèles. La qualité des matériaux semblent correcte. Donc plutôt satisfait. Mais passé cette première impression, j’approche un peu mes yeux de la photo et là ça se gâte. Le piqué est en chute libre et on a l’impression d’avoir une photo bruitée (cf photo dans l’album en fin d’article).

On ne peut imputer la qualité d’impression médiocre à Prentu. En fouillant un peu sur le net, j’en ai appris un peu plus sur le Dibond®. Il existe deux techniques d’impression :

  • l’impression directe sur la feuille d’aluminium. C’est l’option la moins chère et l’impression est hydrorésistante. Mais avec ce type d’impression quand on s’approche à une distance inférieure à 30 cm, on distingue assez nettement les points d’impression. Vous aurez deviné que pour mon tirage, c’est cette technologie qui est utilisée.
  • l’impression sur papier photo puis contre-collage sur le Dibond®. Cette solution permet de choisir le type de papier photo et la qualité d’impression est nettement supérieure.

Bilan : Why not pour le prix (37,95€ pour un format 60×30 cm). Mais je suis tout de même un peu déçu. Si la qualité d’impression de Prentu n’est pas à remettre en cause, l’information donnée sur leur site est insuffisante. Nulle information sur les deux techniques d’impression et leur qualité respective. En outre, l’offre de Prentu se limite à l’impression directe.

Merci à Prentu de m’avoir donné la possibilité de tester ce produit.

12 commentaires Ajoutez le votre

  1. Fabrice dit :

    Hello Stéphane
    Je confirme ce que dis Cathy. Suite à des tirages pour une expo, j’en ai un accroché dans mon salon et j’en suis très satisfait. Par contre, pour la solution que tu as testée, elle a été utilisée pour les tirage des photos qui exposées à travers Arbois en 2011. La distance de visionnage étant à plus de 50 cm (pour des tirages de 1 m x 1.5 m), les artéfacts que tu décris n’étaient pas apparents.
    Fabrice Articles récents..Ile de Bréhat en couleurMy Profile

    1. Stéphane dit :

      Idem pour ce tirage, quand tu n’as pas le nez dessus, ce n’est pas mauvais.

  2. Anonyme dit :

    Merci Stéphane pour avoir partagé cette expérience. A titre amateur, j’avais été sollicité pour une exposition commune avec d’autres photographes, et j’avais été tenté par ce support; j’avais l’impression de voir en grand de la sorte… Je n’ai pas fait le pas pour des raisons diverses, dont pécuniaires, et grâce à ce partage d’expérience, je sais maintenant que je passerai mon chemin à l’avenir 😉
    Anonyme Articles récents..Carnet de tendanceMy Profile

    1. Stéphane dit :

      Oui je crois que le contre-collage est autrement qualitatif. Et comme le dit Cathy, pour une exposition je crois qu’il faut se rapprocher d’un artisan-tireur qui saura te conseiller en fonction de tes souhaits et de ton style photographique.

      PS: J’ai supprimé ton lien et ton nom d’auteur car comme tu as pu le remarquer, il n’y a pas de publicité sur mon blog. Et je ne veux pas en voir non plus dans les commentaires.

  3. cathy B dit :

    C’est loin, la Franche-Comté 😉
    Cette année, j’ai été pas mal sollicitée côté expo, et en 2014, je lève le pied: il faut bien que je prenne le temps de préparer la suivante ;-). Mais une expo par ci par là, pourquoi pas? Je ne connais pas trop les les manifestations, par là bas? A suivre…
    Bon weekend
    cathy B Articles récents..Orchis mâle blanc et coucou rouge: drôles de couleurs!My Profile

    1. Stéphane dit :

      Au Vaudioux dans le Jura se déroule les rencontres Imagesnature (c’était la 5ème édition en avril 2013). Mais en même temps, chaque année je dis que je me rendrai au Vaudioux et à Tignécourt pour les Natur’images et à chaque fois, je me laisse dépasser par mon quotidien. Mais ta présence serait une belle motivation 😉

      1. cathy B dit :

        Tignécourt, j’y étais ;-)! Et je n’y retourne pas tout de suite, du coup.
        Je retiens le Vaudioux, à voir? Mais ça commence à faire loin pour moi.
        Bon we
        cathy B Articles récents..Sceau de Salomon et charançon lunaireMy Profile

        1. Stéphane dit :

          J’avais retenu que tu participais à la dernière édition de Tignécourt. Mais cette année j’aurais pu y mettre la meilleure volonté du monde je n’aurais pu m’y rendre. De toute façon, je continue à suivre ton actualité et ça serait un plaisir de te rencontrer.

  4. Seb F. dit :

    Hello Stéphane,
    Intéressant ton feedback !
    J’ai pu tester les 2 (impression directe avec posterXXL et contre-collage avec Darqroom) et je confirme que le contre-collage est définitivement plus qualitatif, même si bien plus cher.
    Sur mes tirages à impression directe, j’ai trouvé globalement les images très sombres et une colorimètrie pas toujours bien respectée, mais je n’ai pas eu comme toi ce souci de bruit ou de manque de piqué.

    C’est clair que les prochains tirages que je me paie seront en contre-collage (c’est d’ailleurs la solution que je proposais pour mes tirages l’année dernière, quand j’avais le statut d’auteur)

    A bientôt 🙂
    Seb F. Articles récents..Les liens pour les yeux – Avril 2013My Profile

    1. Stéphane dit :

      Merci Seb pour ton commentaire. Je crois que la morale de cet article sera : « Pour un beau tirage, opte pour le contre-collage ».

  5. cathy B dit :

    Hello Stéphane,
    Pour l’instant, j’ai toujours fait mes tirages d’expo sur dibond, mais avec papier contrecollé! C’est justement l’intérêt: pouvoir choisir le papier le + adapté à l’image, montrer la qualité du tirage, le velouté du papier, les nuances des encres. Ce que tu montres, ça me fait grincer des dents 😉 Je ne vois pas trop l’intérêt, et je trouve qu’au final, c’est très cher pour le résultat.
    J’aime que « l’objet-photo » soit un peu comme un tableau: il y a une distance idéale pour le regarder, mais il se révèle à toutes les distances: si l’on s’approche, on voit d’autres choses (et de belles choses, pas des pixels).
    En tout cas, merci pour le test, même si ça ne me tente pas, tout ça: je ne suis pas trop prête à abandonner la relation « de personne à personne » que l’on peut avoir avec un artisan-tireur.
    Bonne fin de semaine.
    cathy B Articles récents..Aubépine, pervenche, coucou: les couleurs du printempsMy Profile

    1. Stéphane dit :

      Bonjour Cathy,
      Merci pour ces précisions. Je n’ai pas l’expérience que tu peux avoir en termes de développement. Je suis un amateur qui apprend tous les jours. Je comprends parfaitement ton souhait de continuer de travailler avec des « artisans » du développement. J’ai fait quelques tirages dans ce type de structure et j’avais particulièrement apprécié que la personne me rappelle pour me conseiller et me réorienter dans mes choix.
      Tandis que pour ce test, c’est de la grosse machinerie et moi aussi je regrette le manque d’informations et de conseils. J’espère que ce test permettra à d’autres personnes de na pas faire la même erreur dans le choix du support.
      Bonne fin de semaine.

      PS : Quand est-ce que tu viens exposer en Franche-Comté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *